Avec "Plein air", Le Son des Images travaille sur une collection de récits consacrés à l'agriculture. Le projet est de partager des expériences, de favoriser des échanges, de rétablir un lien de confiance entre agriculteurs et consommateurs.
Á travers ces témoignages, ces paysages, ces moments passés dans les exploitations, nos récits veulent contribuer à leur mesure, à une réflexion sur notre modèle agricole, ses réalités, sur le défi de nourrir la population tout respectant l'environnement.
le son des images
le son des image
2016-09-26&27-Brion-_Chez_Fabienne_Chane

Plein air

Chausser ses bottes, attraper un carnet, le glisser au fond de sa poche, mettre l'appareil photo en bandoulière, prendre le chemin qui file entre les bocages. L’herbe y est haute et bien verte, détrempée par la pluie de la nuit dernière. Aller dans le verger.

Son propriétaire vous dit, avec un large sourire, que la cueillette des pommes est pour bientôt.

Un autre jour, c'est aller sur le port pour guetter l'arrivée des chalutiers, voir les caisses remplies de la pêche du jour. Ça grouille, ça bouge, ça étincelle de reflets sur les coquilles et les écailles. Ça sent l'iode et la marée. Au bout des ces chemins, de ces petites routes, de ces quais, il y a des rencontres. Des gens du « dehors », qui aiment leurs métiers, leurs territoires, fussent-il terriens ou maritimes.

Pour eux, ce n’est pas une attitude à la mode. C'est une conscience, et même une satisfaction. Celle de savoir sa terre enrichie des feuilles mortes de l'automne dernier. De la savoir aérée par une compagnie de lombrics en pleine forme. L’un, va vous parler avec émotion de son verger, de ces pommes à cidre. Un autre, va vous ouvrir une huitre, et vous expliquer l'importance d'une eau de qualité. Et encore un autre, en donnant une tape affectueuse sur le flanc de sa vache, va vous dire avec un œil pétillant, la satisfaction qu'il a, à voir son troupeau brouter une herbe sauvage. 

 

Inutile de préciser, que ces producteurs, éleveurs, marin-pêcheurs, paysans, ostréiculteurs, ont à coeur de vous accueillir et de vous faire partager le fruit de leur travail, de vous raconter leur parcours et de vous expliquer leur choix de respecter la terre, la nature, un certain ordre des choses. Comme quoi, au milieu du verger, au détour d'un chemin, au bout d'un quai, les mots disent notre conscience du monde.

AB